Qu'est-ce que le horsemanship?

 

Horsemanship en doube mieux-être

Ce mot, d'origine américaine, est issu des lignées de chuchoteurs américains, dont Ray Hunt, Pat Parelli, Monty Roberts, et le Dr Robert Miller sont quelques-uns des fondateurs. Le horsemanship a été fondé en réaction aux techniques de débourrage et de dressage traditionnelles employées, comme le "Sacking Out", où les forces du cheval étaient complètements anéanties par la force, la violence et le non-respect du cheval. Encore aujourd'hui, malheureusement de nombreux chevaux, quel que soit le milieu (classique, western, attelage, etc) sont victimes de ces procédés et vraisemblablement, de maltraitance équine.

 

Horsemanship authetiquemd

En réaction à ces méthodes violentes, le horsemanship authentique travaille à partir des principes ÉTHIQUES proposée par l'ISES et propose de d'abord connaître le langage du cheval et d'apprendre à entrer en connexion avec lui, de façon collaborative et non en utilisant la force. Le travail au sol est donc une large composante de cet apprentissage qu'aura à apprendre l'éventuel cavalier, bien avant de penser à "monter à cheval".

La capacité à entrer sainement en relation avec le cheval passe la découverte de qui nous sommes vraiment, c'est-à-dire, de notre soi authentique. En effet, le cheval est vraiment maître dans l'Art de nous lire et de nous réfléter nos comportements, attitudes, croyances, et surtout, de rendre notre inconscient CONSCIENT! C'est pourquoi le mieux-être facilité par le cheval est une approche où les deux êtres, tant humain qu'équin, pourront s'épanouir au sein d'une relation bénéfique et enrichissante pour les deux partenaires.

Mieux-être facilité par le cheval = Horsemanship authentique

 

Depuis plus de vingt ans, notre approche avec les chevaux est innovatrice en ce sens que nous incorporons beaucoup de travail en liberté au sol dans nos sessions. En fait, nous avons développé une approche en liberté applicable à tous. La sécurité est toujours notre préoccupation première suivie de près par le plaisir d'être avec le cheval... Le tout à saveur de mieux-être facilité par le cheval.

 

Nous préférons nous attarder un peu plus sur la fondation du dressage d'un bon cheval de selle ou d'attelage, et ce, toujours en travaillant le plus possible en liberté que sur une spécialisation trop précoce, qui pourrait engendrer des problèmes physiques et/ou psychiques du cheval dans le futur. Nous croyons qu'il est essentiel que le cheval participe volontairement à son éducation. C'est donc au sol que beaucoup de choses sont mises en place, histoire de bâtir une base solide, i.e. un cheval bien dans sa tête et dans son corps. 

La science de l'équitation

Nous croyons que la bonne équitation est un Art et qu'un bon cavalier travaille en synergie profonde avec son cheval. Par contre, la science doit absolument nous dire qu'est-ce qui est éthique pour le cheval et à cet effet, les chercheurs commencent à mettre en chiffres des choses qu'on ne pouvait difficilement quantifier auparavant. Exemple, sur une échelle de douleur de 1 à 10, à quel chiffre le cheval commence à éprouver cette dernière? Question banale, mais qui démontre toute la complexité de l'équitation éthique. C'est pourquoi, depuis quelques années, la science de l'équitation, par le biais de l'éthologie équine, s'est beaucoup développée, en parallèle avec de nombreux énoncés qui provenaient des 'chuchoteurs' américains entre autres. Plusieurs de ces énoncés qui se sont révélés d'intérêt et efficaces, ont pû être validés par les recherches. 

Focus et attention du cheval

Services offerts

20200906_144825_edited.jpg